1. Formations psychanalytiques ouvertes et à distance & en cabinet privé

Image

LE COLLEGE D ANALYSE LAIQUE est un des outils au service de la formation des analystes de la francophonie et permet aux étudiants et aux analystes en formation de se former tout en restant dans leur pays.

Une université de la psychanalyse met gratuitement à la disposition des candidats sélectionnés ses campus numériques francophones.

Ils y trouvent les infrastructures de réseau permettant de suivre ces formations dans de bonnes conditions, mais aussi des conseils, des aides, des médiations destinés à favoriser leurs apprentissages.

 

 

 

 

À distance

Ces formations sont dispensées pour la plupart entièrement à distance, via les technologies numériques.

Sur             Twitter :               @reseaukheopsy

Sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Une-universit%C3%A9-de-la-psychanalyse/39176081552

SurGoogle +Evènments :https://plus.google.com/u/0/events/cg7vn9i3omr7f14ntht5i5r5t1g?authkey=CNnIl5bD6LeYNA

&       

     http://en.educaplay.com/en/learningresources/817335/formations_psychanalytiques_.htm

Nous sommes également sur les Forum de Thot Cursus : Arco Virtual University – Université virtuelle de la psychanalyse

Créé le lundi 28 février 2005 sous les égides du Dr Danilo Curci présent sur LinkedIn : http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/9218/arco-virtual-university-universite-virtuelle-psychanalyse/

Bulletin d’inscription 2013

Nom : ……………………………………

Prénom :…………………………………

Adresse : ……………………………………………………

Code Postal : ……………………… Ville :…………………

Tel. : ………………………………  mail : ………………

Profession : ………………………   Institution :…………

Adresse : …………………………   Code Postal : ……Ville : ………………

Institution 300 € r Personnelle 100 € r Étudiant (- 26 ans) 50 €… Correspondant internet 12 €

Bulletin d’inscription et règlement à adresser à Frans Tassigny 22, Av V  Tesch 6700 Arlon

 

 

EN CABINET

Je travaille selon un système de fixation d’honoraires qui prend votre situation financière en compte (échelle mobile), la fréquence des séances, et si je vois une ou plusieurs personnes en même temps. De nombreux clients payent entre  55 € et  90 € par séance de thérapie de 50 minutes.

Grâce à ce système dégressif, je travaille aussi avec les clients à des taux beaucoup plus bas, mais je ne dispose que d’un nombre limité d’heures pour cela. Dans le cadre de mon processus de consultation, je me suis engagé à trouver d’autres thérapeutes pour vous, le cas échéant, qui fonctionnent sur une échelle mobile qui ont réduit à frais ouvertures, ou le travail à frais réduits parce qu’ils sont encore en formation.

Suivi

Je fais toujours une demande pour avoir une réunion de suivi entre un et deux ans après la fin du traitement. Cette séance de suivi est gratuite et ne vous coûte que votre temps. Son importance pour moi ; c’est que ça me donne des commentaires sur la façon dont bien des résultats que nous avons obtenus ont été validés.

 

 

Traduction Google

Psychoanalytic training open and distance

THE  LAY  COLLEGE OF ANALYSIS is a tool in the service of training analysts Francophonie and allows students and analysts in training form while remaining in their country.University of psychoanalysis is freely available to selected candidates Francophone digital campuses.They are the network infrastructure to monitor these formations in good conditions, but also advice, assistance, mediation designed to promote learning

Remote

These courses are taught mostly entirely remotely via digital technologies.

On Twitter: @ reseaukheopsy
On Facebook: https://www.facebook.com/pages/Une-universit% C3% A9-de-la-psychanalyse/39176081552
SurGoogle + Evènments: https://plus.google.com/u/0/events/cg7vn9i3omr7f14ntht5i5r5t1g?authkey=CNnIl5bD6LeYNA

&

     http://en.educaplay.com/en/learningresources/817335/formations_psychanalytiques_.htm
We are also on the forum Thot Cursus: Arco Virtual University – Virtual University of psychoanalysis
Created Monday, February 28, 2005 under égides Dr. Danilo Curci this opportunity

 

Registration Form 2013

Name: ……………………………………
Name: …………………………………
Address: ……………………………………………………
Postcode: ……………………… City: …………………
Tel. : ……………………………… Email: ………………
Occupation: ……………………… Institution: …………
Address: ………………………… Postal Code: …… City: ………………
Institution € 300 € 100 r r Personal Student (- 26 years) € 50 € 12 … Internet Correspondent
Registration form and payment to be sent to Frans Tassigny 22, Av V Tesch 6700 Arlon

Fee

I work according to a system of fee-setting that takes your financial circumstances into account (sliding scale), the frequency of sessions, and whether I see one person or more at the same time. Many clients pay between 55 € and 90 €per therapy session of 50 minutes.

Using this sliding scale system, I also work with clients at much lower rates, but I only have available a limited number of hours for this. As part of my consultation process I am committed to find other therapists for you, if appropriate, who operate on a sliding scale, have reduced-fee openings, or work at reduced fees because they are still in training.

Follow-up

I always make a request to have a follow-up meeting between one and two years after the ending of therapy  to see how you and your circumstances have developed. This follow-up session is free, and only costs you your time. Its importance for me is that it gives me feedback as to how well the results we have achieved have been sustained.

 frans tassigny ftassigny@hotmail.be

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Calaméo Library

Calaméo Library.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Calaméo Library

Calaméo Library.

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Calaméo Library

Calaméo Library.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Quand je conseille à un jeune correspondant…

Imagede ne pas renoncer à ce qu’il est en rentrant dans le moule que lui présente la société qui n’a que faire des individualités, il ne peut être plus proche de nous. Se méfier du troupeau et rester concentré sur le chemin qui mène à soi : voilà résumé le propos du psychanalyste.

Une mission, chacun de nous en à une, dit Freud. C’est en se tournant vers soi, en interrogeant notre intériorité, que nous la trouverons. Mais, précise-t-il, cela ne signifie pas pour autant, en particulier pour un psychanalyste, de se passer des enseignements relatifs à sa pratique. Nous retrouvons ici les propos de chaque formateur : avant de pouvoir prétendre à une quelconque originalité, faut-il encore maîtriser son art d’un point de vue technique

Le psychologue développe une pensée nourrissante et fait montre d’un sens de la pédagogie d’où est absent tout dogmatisme. Il ne fait qu’écrire des « introspections » selon ses propres mots et pourtant, ces pensées nous les noyons trop souvent dans ce qu’exige de nous le monde extérieur quand nous devrions accorder plus d’attention à notre monde intérieur.

Publié dans Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Add your thoughts here… (optional)

Électrodes et Carnet de Notes


 

La lune, l’hiver.   Juste ici où j’habite.   J’ai ouvert la porte.   J’ai roulé une cigarette.   Il fait jour.  Encore.

La lune est là, dans le ciel encore bleu de cette fin de journée de décembre, le 24.

Le lac est blanc, glacé.  La montagne, gorgée d’épinettes, est lourde et blanche de la dernière tempête de neige.  Comme un immense édredon qui repose.  Tout est tranquille.

La pensée s’étend, s’étend, étale.  C’est du tabac à pipe que je roule en cigarette.  C’est meilleur au goût.  J’ai allumé.  La fumée bleue, odorante, roule ses volutes dans l’air froid.  C’est la sonate à la lune.  Que j’entends.  Venant du fond de moi.

Merci Ludwig, merci à vous andrea romano ..


 

Émile Nelligan’s Winter Evening : A new English translation of Soir d’Hiver ( « Comme la neige a neigé! » )   interpreted and performed by Gilles-Claude Thériault :


 

 

Voir l’article original 167 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

collegeanalyselaique

Vous diriez, nous formons des psychologues, ça ne me gênerait pas du tout. 
Vous ne prenez pas de patients en psychanalyse, vous, vous exercez en tant que quoi ?

Il n’y a qu’un psychanalyste: celui qui connait la définition de ce mot: « désir » et qui est allé la chercher sur un divan.

Ensuite, étayer vos dires par toutes vos lectures, votre connaissance en plus du divan serait génial!!.

Vous ne pouvez dire à des gens qui se sont allongés sur un divan, qui ont vu ce qu’elles y ont vu, qui ont eu le courage d’aller chercher leur vrai « désir » qu’elles ont des théories fastidieuses, inutiles et ennuyeuses. 
Je peux vous garantir, qu’une personne qui s’allonge (je parle pour moi, dans ce cas), va bien au delà des lectures et que je ne suis pas dans une théorie, mais, juste en train d’éplucher chaque parcelle de ce désir, qui prend…

Voir l’article original 783 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

• Mr Tassigny, ce qui me gêne, c’est ce mot « psychanalyse ».

Vous diriez, nous formons des psychologues, ça ne me gênerait pas du tout. 
Vous ne prenez pas de patients en psychanalyse, vous, vous exercez en tant que quoi ?

Il n’y a qu’un psychanalyste: celui qui connait la définition de ce mot: « désir » et qui est allé la chercher sur un divan.

Ensuite, étayer vos dires par toutes vos lectures, votre connaissance en plus du divan serait génial!!.

Vous ne pouvez dire à des gens qui se sont allongés sur un divan, qui ont vu ce qu’elles y ont vu, qui ont eu le courage d’aller chercher leur vrai « désir » qu’elles ont des théories fastidieuses, inutiles et ennuyeuses. 
Je peux vous garantir, qu’une personne qui s’allonge (je parle pour moi, dans ce cas), va bien au delà des lectures et que je ne suis pas dans une théorie, mais, juste en train d’éplucher chaque parcelle de ce désir, qui prend un tout autre sens lorsque l’on s’allonge sur ce divan.

 

Frans Tassigny • Pourquoi la psychanalyse ? Parce qu’il y a la souffrance. La souffrance est multiforme, et pas seulement physique ou mentale ni même les deux entremêlées. Il y a une forme de souffrance encore plus profonde : celle qui fait toucher au sans fond de la douleur d’exister. Cette souffrance est un feu de flammes d’enfer aux origines inconnaissables. Lequel d’entre nous n’a pas, quelque part en lui-même, son propre Tartare, plus loin encore que l’enfer, où s’afflige Tantale (de talas « qui supporte les maux ») ? Au fond Tantale ne serait-il pas le nom innommable de notre identité secrète ? Le châtiment de Tantale consiste à désirer sans fin ce qu’il ne peut atteindre : « Plongé dans l’eau jusqu’au cou, il ne pouvait s’abreuver car le liquide fuyait chaque fois qu’il essayait d’y tremper sa bouche ; et une branche chargée de fruits pendait au-dessus de sa tête, mais s’il levait le bras, la branche remontait brusquement au-delà de sa portée ». Pour peu que nous cessions de mentir à nous-mêmes, ne sommes nous pas semblables, en différentes régions de nous-mêmes, à ce monstre de douleur ? Le désir est un phénomène inconscient dont les symptômes sont un compromis, a montré Freud. Le désir subsiste toujours, c’est un manque qui désire encore et encore, a expliqué Lacan. Pourtant, si le désir est la cause de la souffrance il est aussi, par la psychanalyse, le moyen de la faire cesser. Imaginons que Tantale, s’analysant, traverse certaines résistances inconscientes ; à partir de quoi il serait amené à considérer que s’il ne peut atteindre ce qu’il désire c’est parce qu’il désire plus fortement encore l’inverse de ce qu’il avait l’illusion de désirer. Suivant alors son désir le plus fort il se mettrait à désirer « ne plus désirer boire et manger », et ne cédant plus sur ce désir, il métamorphoserait d’un coup le Tartare en Olympe. Ce n’est pas que le désir soit bizarre, c’est que le désir, phénomène inconscient, est infiniment plastique, il peut changer de sens, changer de puissance, s’inverser, se sublimer pour peu qu’on ait le courage de le pousser à parler des tréfonds de lui-même jusqu’à la béance, le trou, le vide bifurcatoire et la peur de la mort.

 

Or c’est justement cette parole qu’on nous contraint, qu’on se contraint, à refouler généralement par toutes sortes de moyens. 

Si la psychanalyse est bien la plus efficace des méthodes d’ introspection c’est parce qu’elle analyse les désirs inconscients. Il n’y a pas de souffrance qui ne cède à l’analyse de sa psyché. En fait, que trouve-t-on au bout de toute analyse ? Sinon le désir, c’est-à-dire un vide sans fond sans rien de sacré, le réel originaire et ultime, à la fois cause et fin de la souffrance comme de la jouissance, Chaos et temps de toutes les bifurcations créatrices et dont la parole va toujours par delà tous les ensembles clos. On peut appeler ça « la liberté libre », l’accomplissement de l’amour ou encore la castration symbolique du discours monstrueux de l’inconscient. 

Pour faire court, on évoquera les « quatre discours » de Lacan, sachant qu’on appelle discours ce qui relie à travers toutes espèces d’alternances la force d’un désir à lui-même :

  •  

 

Frans Tassigny • 1) Il y a le discours hystérique. Le terme hystérique ne désigne pas ici le discours d’un hystérique clinique mais simplement le discours d’un sujet divisé par sa souffrance, par son symptôme, c’est la douleur d’une demande, le discours de la souffrance. L’hystérie, comme la personnifieTantale, est une dimension de la nature humaine. 

« 2) Il y a le discours universitaire qui est le discours qui cherche les causes de la souffrance. Ce n’est pas le discours de quelqu’un qui serait spécialement diplômé, ce discours désigne seulement l’ensemble des connaissances actuelles sur un sujet particulier. Il en délimite les impuissances. 

3) Il y a Le discours du maître qui est le discours sur l’extinction de la souffrance. Le maître n’est pas ici un personnage de chair et d’os, mais simplement un impératif. Il peut être trompeur et tyrannique. 

4) Enfin il y a le discours psychanalytique qui est la praxis de l’extinction de la souffrance, c’est-à-dire la pratique qui assure à chacun la rencontre effective avec son désir. Ce n’est pas une position de savoir, ni de pouvoir, ni de normalisation, ni d’orthodoxie mais la fantastique Odyssée de notre propre désir en son récit abouti. C’est encore, selon la sauvage mais juste expression de Picasso : « Le désir attrapé par la queue » ou son « je ne cherche pas je trouve ». »

 

Publié dans Uncategorized | Tagué | 1 commentaire

Une université de la psychanalyse ayant pour but la formation d’analystes.

· Actuellement, il n’y a pas encore de classes, l’initiative en est au tout début, alors ce sont des psychanalystes qui spontanément proposent une réflexion et forment un cartel (ex : la psychose) dans des espaces multilingues.
· C’est une initiative à long terme, tout dépendra de la qualité des pédagogues et de l’originalité de leurs articles.
·  
http://paper.li/f-1354940655 comme hebdo, prière de s’abonner pour recevoir nos articles ainsi qu’une présence sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Une-universit%C3%A9-de-la-psychanalyse/39176081552

· Parce que de même que les ouvrages de psychanalyse sont faits pour être lus, et non pas pour être entassés, empilés, arrangés, alignés dans des rayonnages de bibliothèque, nos idées sont faites pour être dites, publiées, discutées, proposées, sans quoi elles n’existent pas.
· Parce que internet est la circulation, le mouvement, et qu’il vaut mieux que nos idées soient vivantes que prises dans une gangue de silence.
· Parce que de même que l’action soutient la décision et la valide, j’écris (et je ne crois pas qu’il puisse en être autrement, ici, je suppose que le subjectif rejoint l’objectif, ou plutôt que le singulier de mon geste rejoint le collectif du geste d’écrire) et je ne peux écrire que dans un geste qui soit continu, qui ne s’arrête pas parce que les gestes du quotidien viennent s’entrecroiser avec lui. Seulement il y a un lieu naturel pour cela, qui est un espace où l’on est prié de laisser son nom au vestiaire et où la parole circule.
· Parce que la dynamique de la publication soutient la dynamique de l’écriture, la confirme, la corrobore .
· Suivez nous sur : https://twitter.com/TassignyF

Vous pouvez vous aussi proposer des pistes… 

PAR EXEMPLE : 

Bonjour  

Je vous remercie pour cette information concernant l’université de la psychanalyse. Je suis vivement intéressé de vous proposer des modules / thèmes de formations; Ex. sur le groupe / famille / couple, attachement (Bowlby) en Français , espagnol … .  
Je suis psychologue clinicien, thérapeute de couples et de familles. J’exerce depuis plusieurs années en France en tant que formateur / superviseur dans le médico social, psychoéducatif, handicap, et en parallèle ouvert un cabinet de psychothérapie en Argentine à Buenos Aires. Je souhaiterai savoir si vous le souhaitez comment nous pourrions procéder afin que je puisse vous faire parvenir un Cv et vous soumettre des thèmes de formations déjà prêtes.  

Cordialement,  

Stéphane Delannes  
psychologue clinicien, psychothérapeute 

Également

LinkedIn
Luis Alberto AQUINO BENITEZ vous a envoyé un message.
Date : 11/12/2012
Sujet : RE: une université virtuelle
J’essaie! 

Je pourrais animer une rubrique (un « cours »?) sur le travail avec les couples. 

Mon approche considère le couple comme une « ÉCOLE D’HUMANITÉ ». 

1) Mon approche est psychanalytique et en tant que telle considère le terrain du couple comme le lieu où les « blessures » enfantines seront réveillées. Le conflit prend son origine dans le croisement de deux blessures anciennes. 

2) Je propose l’importance de la « réponse de colère » à ces blessures dans les difficultés de la relation amoureuse. Nos mécanismes « de défense » sont aussi des mécanismes « d’offense »! 

3) Une fois dépassée l’hostilité consciente et inconsciente, les conjoints retrouveront leur capacité créative qui les aidera à trouver le moyens pour se réparer et pour amplifier le champs d’échanges enrichissants à l’intérieur et à l’extérieur du couple, tout en acceptant les limites de leurs personnalités, ce qui fait que chaque couple ne peut être qu’une « belle histoire imparfaite ». 

Je compte pouvoir produire des textes qui illustrent clairement mes propos à un rythme à établir… pour faire encore fructifier mes 30 d’expérience dans ce domaine… 

…si cela peut vous intéresser! 

Cordialement, 

Luis Aquino 
——————————————————————————————————————————

“Très satisfait de la collaboration avec M. Frans Tassigny dans le cadre de son projet « Une université de la psychanalyse chez Kheopsy », je ne peux que le recommander comme contact professionnel LinkedIn à tous ceux et celles qui travaillent dans le champ de la psychanalyse et du langage dans sa relation à la subjectivité. 

Jean-Jacques Pinto 
Psychanalyste, formateur et conférencier 
Aix-Marseille 
France” 

Ajout temporaire :

L’université veut construire ses actions à partir de 5 principes ou idées:
• Favoriser la parole du citoyen en créant des espaces de discussion conviviaux (fraternels) et accessibles. Dans des lieux « neutres » où l’on peut se rencontrer quel que soit son statut, en dehors d’une fonction de représentation, au titre unique de citoyen. Des lieux où l’on sort des logiques de « dispositifs » pour échanger les savoirs sur le sens des actions menées et à mener.
• Formuler des « offres publiques de réflexion » en aidant des collectifs de citoyens à s’organiser par exemple en équipes de « recherche-action » au sein de l’université populaire et citoyenne, pour élaborer des offres publiques de réflexion sur un thème précisant des hypothèses et une méthode pour multiplier sur cette base, les échanges de savoirs.
• Travailler dans la durée en offrant un cadre de travail qui se détache de la pression de l’urgence des dispositifs et du quotidien pour apprendre à se connaître et approfondir des projets. En dépassant une logique évènementielle (un colloque, une conférence…) ou de simple témoignage.
• Croiser les savoirs dans leur diversité. Les savoirs académiques et théoriques sont largement dominants mais ne suffisent pas toujours à comprendre la réalité. D’autres savoirs liés à l’expérience, à la pratique, à l’engagement, au sens, doivent être reconnus et croisés aux savoirs « académiques » pour être ré-instruits collectivement.
• Capitaliser les savoirs échangés. L’ensemble des travaux de l’université et des savoirs rencontrés dans leur diversité, doivent faire l’objet d’une capitalisation vivante et accessible sur différents médias.
L’université populaire et citoyenne est ouverte à tous ; elle reconnaît chacun comme porteur de savoirs. Elle veut toucher les habitants dont la parole n’est pas ou peu reconnue. L’université populaireet citoyenne veut réussir à mélanger les origines sociales, les statuts, pour tisser des réseaux fertiles.

• University of psychoanalysis.
• They are psychoanalysts who spontaneously offer a reflection forming a cartel (egg, psychosis) in multilingual spaces.
• This is a long-term initiative, everything depends on the quality of teachers and the originality of their articles.

My academic workshops offer tools (websites, forums, debates) to locate, identify, tame and appropriate requirements to work in the writing of articles psychoanalytic exercise all the more dreaded it transmits a foreign language to their mother tongue (lalangue), mysterious, often recently adopted as an expression of Lacan’s work. Since the early experiences in the other language arises another question: this article we chose to write in French should it not be thought in French? And this is the beginning of a great adventure, perilous qu’exaltante and a Herculean work where the author is forced to move its research objects to rethink. If, as Pascal says, « the same meaning changes according to the words which express » how to support this transition, this ordeal François Jullien, philosopher and sinologist called « disorientation of thought » is the study of texts will be the cornerstone of the « How do I know ask a question » and give a solution argued, reasoned, while avoiding being too conceptual. What do we offer these teachers, primarily because this teaching method is not a training company which give birth to the collective sorcerer’s apprentice. Professor of Psychoanalysis start reading a Freudian work (or Lacanian). But return to the Freudian inheritance (or Lacanian) will not return to take yourself to that figure born in psychoanalytic thought, but to become what ferryman consisting of ideas to understand and be understood through their tumultuous century that . A flat Item must be written in a lively style and catchy, the message must be clear and transparent structure. Reading should not be too difficult for the general public. Jargon and tone of indignation loyalty are therefore not recommended except for clinical psychoanalysis. Safeguards to ensure the quality and reliability of the company, the Drafting Committee (to be formed) undertakes not to publish articles that have previously been endorsed by two members of the committee. This is also for items that members of the editorial board can appear in the journal.
Frans Tassigny
P’s: All the work of the university and knowledge encountered in their diversity, must be capitalized and accessible living on different media. Follow us on: https://twitter.com/TassignyF http://paper.li/f-1354940655 As weekly, please subscribe to receive our products and presence on Facebook: https://www. Facebook.com / pages / A-university% C3% A9-de-la-psychanalyse/39176081552

• Because as psychoanalysis works are meant to be read, and not to be piled, stacked, arranged, lined in bookshelves, our ideas are made to be called, published, discussed, proposed, otherwise they do not exist.
• Because internet traffic movement, and it is better that our ideas are taken as living in a gangue of silence.
• Because of the action as well as supports and validates the decision, I write (and I do not think it could be otherwise, here I assume that the subjective joined the lens, rather than the singular or my gesture joined the collective act of writing) and I can only write in a gesture that is continuous, that does not stop because everyday gestures come to intersect with it. Only there is a natural place for this, which is a space where one is asked to leave his name at the door and where the words flowing.
c2e1700980b929336c748816adad03d1

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Collège d’analyse laïque

Collège d’analyse laïque.

450 pages archives Lacan Volume quatre

calameo.com – la formation du psychanalyste ne saurait même être conçue sans une participation authentique aux recherches qui fondent les catégories de l’expérience analytique, à savoir : 1) le commentaire des t…

tassigny frans

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire